Dernière mise à jour : 24.04.2020 Exporter au format PDF Imprimer

Coronavirus : des cours à distance pour les apprenants IFAPME

Contenu principal

Il y a quelques semaines, l’IFAPME fermait ses bâtiments et vous étiez confinés. Objectif : lutter contre la propagation du COVID-19. Les cours, eux, ne se sont pas arrêtés. Comment se passe l’apprentissage d’un métier à distance ? Quelles sont les plateformes utilisées ? On vous dit tout.

Des cours à distance

Un sacré défi ! Organiser rapidement des formations à distance pour les nombreux apprenants dans plusieurs sections de formation, c’est le challenge qui est en train d’être relevé par l’IFAPME.

75% des formateurs de cours professionnels ont pris des mesures pour pouvoir organiser des formations à distance et tous les formateurs de cours généraux enseignent à distance.

souligne Michèle Linder, Inspectrice générale à l’IFAPME.

Une mission rendue possible grâce à l’investissement de chacun : élèves, formateurs, équipes administratives et pédagogiques… et grâce à internet !

Tous les Centres sans exception organisent des cours à distance pour tous les cours où il est possible de le faire, d’un point de vue pédagogique,

explique Baudouin Stevens, Président de l’Association des Centres IFAPME.

A ce jour, nous ne savons pas si et comment les épreuves seront organisées, mais il n’est pas question de pénaliser les élèves.

La Direction Formation et Alternance et les Centres de formation analysent en ce moment les différents scénarios possibles sur base de trois dates de reprise ou de report des cours et des examens.

Une réflexion est également en cours quant à la fracture numérique tant chez les formateurs que chez les apprenants. Certains ne possèdent pas le matériel nécessaire (ordinateur, tablette, smartphone…) ou rencontrent des difficultés avec les outils informatiques. Plusieurs solutions qui pourraient être proposées sont actuellement analysées (prêt d’ordinateurs ou de tablettes, création d’espaces numériques ou encore de bornes d’accès Wi-Fi…).

Apprendre des métiers techniques en ligne ?

Possible ! Mais comment s’organisent ces formations à distance en temps de confinement ?

Jérémie Fraselle, Directeur des Centres IFAPME de Gembloux et Perwez, tient à rappeler :

Il est important de ne pas substituer nos méthodes pédagogiques habituelles. Ces formations à distance sont des actions momentanées qui ne se substitueront jamais à nos formations pragmatiques et présentielles. Cette toute nouvelle méthode pédagogique suscite énormément d’inconnues, de questionnement et de phases de test.

Il existe cependant des plateformes spécialisées permettant de donner cours à distance aux apprenants comme, par exemple, en mécanique avec Electude : un outil permettant de donner de la théorie mais aussi de pratiquer des réparations virtuelles sur véhicules ! Impressionnant, non ? Ce généreux partenaire met gratuitement à disposition des Centres de formation et des apprenants son application interactive.

Un tutoriel a également été réalisé afin de permettre aux apprenants de se familiariser avec l’outil :

Frédérick Colaux, formateur principal de la section Mobilité au Centre IFAPME de Charleroi, procède à la formation du personnel à cet outil et travaille également en collaboration avec l’efp ou encore Autoform pour la répartition de la matière par niveau de formation :

Le but est d’avoir un état d’avancement unique et égal à tous les Centres.

Electude est un outil très vaste qui offre de nombreuses possibilités. Cela peut sembler compliqué à structurer à distance mais nos formateurs sont mobilisés et motivés pour mettre en place de façon optimale ces cours à distance ! Notons également l’outil Autowebtraning, une plateforme d’e-learning destinée aussi aux apprenants en mécanique et utilisée par l’IFAPME depuis plus de cinq ans.

Quelles matières sont abordées ?

Les cours à distance abordent-ils de nouvelles matières ? Pas pour tout le monde ! Ainsi, en ce qui concerne la formation à un métier dans ces filières :

  • Apprentissage (accessible dès 15 ans) : les élèves bénéficient de remédiations, de révisions et de challenges formatifs concernant le métier qu’ils ont choisi d’apprendre. La nouvelle matière n’est pas abordée. Rémy, apprenti soudeur :

Les formateurs envoient les cours par e-mail. Ça se passe bien car ce sont des matières déjà vues auparavant, ce sont des révisions.

  • Chef d’entreprise et Coordination et encadrement (accessible dès 18 ans) : si les élèves sont en capacité de suivre, le formateur peut avancer dans la matière.
  • Continue : l’initiative reste marginale mais quand la matière le permet et qu’une large majorité des apprenants sont d’accord, certaines formations sont données en visioconférence. Cela a cependant demandé un investissement important pour convaincre, rassurer et expliquer les procédures de connexion.

Restez connectés !

Les formateurs, les apprenants et les membres du personnel de l’IFAPME se sont adaptés en un temps record à ces nouvelles manières de communiquer, d’enseigner, d’apprendre en ligne et de travailler. Vive la technologie et votre talent !

Différentes techniques d’apprentissage ont été mises en place. Ceci en fonction du cours, des particularités des métiers, des ressources…

Nous nous entretenons avec chaque formateur pour déterminer les outils les plus adéquats. Les équipes pédagogiques évaluent la situation au cas par cas et, dès que cela est possible, mettent en place des dispositifs de cours à distance pour assurer un suivi tout au long de cette période de confinement.

explique Maxime Giaux, notre correspondant au Centre IFAPME de Dinant.

Les équipes tiennent également compte des spécificités de chaque apprenant en étant particulièrement attentives aux risques de fracture numérique.

L’IFAPME utilise de nombreux outils pour continuer à enseigner en ligne et garder le contact avec les apprenants : l’application Konecto (un outil de communication entre l’école et les parents), les plateformes en ligne comme Google Classroom, Wallangues, Moodle, Padlet, Kahoot!, Office 365 Education… Notons également des visioconférences live diffusées sur YouTube, des tutoriels vidéo, l’utilisation de messageries instantanées, etc. C’est la raison pour laquelle il est important que les apprenants restent attentifs aux canaux de diffusion habituels de leur Centre de formation afin d’être informés en temps réel des outils mis en place.

Vous avez d'autres questions liées aux mesures prises par l'IFAPME pour lutter contre la propagation du Coronavirus ? Consultez notre Foire aux questions. Cette dernière contient les questions les plus fréquemment posées et est mise à jour régulièrement !

 

Article écrit en collaboration avec Michèle Linder, Baudouin Stevens, Jérémie Fraselle, Maxime Giaux et Frédérick Colaux.